Histoire Généalogie - La vie et la mémoire des hommes, ces 60 derniers jours

Un magazine-web pour écrire la vie quotidienne de nos ancêtres et les situer dans leur contexte historique et familial.



jeudi 15 février 2018

  • Lettre de Joseph Crouzeix aux parents d'un soldat mort pour la France : Marcel Madeuf (2 septembre 1914)
    Les commémorations de la guerre de 1914-1918 doivent évoquer prioritairement les combats dont nos ancêtres soldats furent les acteurs ou les témoins. Toutefois, les archives familiales permettent de découvrir d'autres aspects qu'il convient à mon avis de prendre en compte et de présenter. - « Nos (...)

  • Devant la charcuterie... Dans quelle ville se situe ce magasin ?
    Je fais des recherches généalogiques pour un camarade de lycée. Il m'a transmis une photo sur laquelle figurent des membres de sa famille et il souhaiterait connaître où se trouvait cette charcuterie. Tout laisse supposer qu'elle se situe dans une ville d'une certaine importance, dans l'est des (...)

  • Un frère et ses deux sœurs
    Voici Roger ROUSSELLE et Marcelle ROUSSELLE devenue épouse PHILIBERT. Ils étaient frère et sœur. Leur maman, Marie Henriette ROUSSELLE née CHARBONNIER est décédée très jeune, à 29 ans. Leur père s'est remarié avec Laure LECLERC et ils ont eu une fille, Germaine ROUSSELLE qui est donc leur demi-sœur... - (...)

mercredi 14 février 2018

  • Commandeur Cazeneuve : le Magicien était un aventurier
    La magie fascine ! Lui est un prestidigitateur qui envoûte ! Marius Cazeneuve naît à Toulouse, en 1839, non loin de la Garonne, au 20 rue des Blanchers. Il quitte l'école assez jeune, sa famille est de condition modeste, et s'engage pour une tournée avec le Cirque oriental de Madrid. Une rencontre (...)

jeudi 8 février 2018

  • Lettre de Joseph Crouzeix aux parents d'un soldat mort pour la France : Marcel Madeuf (2 septembre 1914)
    Les commémorations de la guerre de 1914-1918 doivent évoquer prioritairement les combats dont nos ancêtres soldats furent les acteurs ou les témoins. Toutefois, les archives familiales permettent de découvrir d'autres aspects qu'il convient à mon avis de prendre en compte et de présenter. - « Nos (...)

  • Le mystère de l'enfant exposé à l'hospice
    Je suis lecteur de La Gazette depuis quelques mois seulement, et j'apprécie beaucoup les articles proposés chaque semaine. Comme tous les généalogistes amateurs je me trouve confronté aujourd'hui à un « mystère » que j'aimerais bien résoudre. Pour cela je me permets de vous envoyer un petit article (...)

  • En 1917, mon grand-père à l'hôpital militaire de Châtel-Guyon
    Cette photographie a été prise en 1917, certainement à Châtel-Guyon où mon grand-père Michel Bel-Ker Ben Touhami, natif du Soudan Français (actuellement le Mali), est soigné à l'hôpital militaire pour blessure à la cuisse avant de repartir combattre au front. - Galerie (...)

mercredi 7 février 2018

  • La dernière Division
    Émergeant de la brume, des silhouettes casquées et grisâtres franchissent l'Ailette et s'emparent des crêtes du Chemin des Dames, sévèrement bombardées les heures précédentes. Trois jours plus tard, les Allemands atteignent la Marne et menacent Paris, comme à l'été 1914. Surpris, le commandement (...)

jeudi 1er février 2018

  • Exit le lieu de naissance effective !
    Aujourd'hui la grande majorité des enfants naissent à des kilomètres du lieu où ils vont vivre et se construire, dans des villes avec lesquelles ils n'ont aucune attache familiale et aucun lien culturel. Beaucoup n'y remettront même jamais les pieds au cours de leur existence… le lieu de (...)

  • Comment une virgule manquante peut changer l'interprétation d'un texte
    Si vous avez la possibilité de vous rendre sur l'île de Mainau sur le lac de Constance en Allemagne, vous découvrirez au cours de votre promenade dans les jardins une stèle érigée par la famille Bernadotte en souvenir de 33 Français morts sur cette île en 1945. La stèle présente un texte en trois (...)

  • Ces beaux enfants, bien habillés...
    Cette photo de ma famille paternelle éveille toujours en moi une émotion que j'ai envie de faire partager. Elle a été prise en 1914, peut-être au moment du départ du père au front. On y voit, de droite à gauche : Jeanne (1904), Solange (1905), Odette (1908), Serge, mon père (1910), et Daniel (1912). - (...)

  • Le Chemin des Espagnols dans l'Ain, depuis 1567
    Par le Traité de Lyon (1601), la Savoie perdait presque toutes ses possessions dans L'Ain. Le roi Henri IV accorda toutefois de laisser un corridor par lequel les troupes des Espagnols, alliés à la Savoie, pourraient continuer à se rendre de l'Italie jusqu'en Flandres (une dépendance qui se (...)

jeudi 25 janvier 2018

  • Une histoire de « Préauchat » ou le morlaisien qui ne voulait pas être Maire
    La période qui a suivi la guerre de 1870 est marquée par un basculement du pays qui passe du régime monarchique et impérial à la République qui s'installe durablement en France. Mais l'influence républicaine est farouchement combattue en Bretagne par la noblesse, le corps ecclésiastique et le (...)

  • J'ai fait parler une Carte Postale
    L'acquisition récente d'une carte postale m'interpelle… Oui, pour d'autres raisons, j'ai récemment fait l'achat d'une carte postale et celle-ci m'a conduit à quelques réflexions que j'étale ci-dessous. - Une carte, une photo : une (...)

  • Les gens de Flavigny-sur-Ozerain au XVIIIe siècle à travers les registres paroissiaux
    Les recherches généalogiques effectuées dans la constitution de mon arbre généalogique m'ont conduite jusqu'à Flavigny-sur-Ozerain et ses registres paroissiaux, à la fin du XVIIe et tout au long du XVIIIe siècle. Or, feuilleter attentivement ces registres permet de découvrir une quantité importante (...)

  • Une famille de Laigné-en-Belin (Sarthe)
    Cette photo datant de 1893 ou 1894, représente Louis René Fouqueray (mon arrière-grand-père) et sa descendance. - Galerie d'ancêtres

jeudi 18 janvier 2018

  • Aïe mes ancêtres ! La généalogie à nos risques et périls
    Les risques sociaux, familiaux et psychologiques de l'entreprise généalogique et de la généalogie génétique - L'aventure généalogique

  • « Une mèche de cheveux, qu'elle m'avait donnée... »
    Nous sommes fin 1802. Ce jeune homme a choisi de mourir pour rejoindre celle qu'il aimait. Il a tenu à effacer toute trace de son identité....sauf deux initiales : A.B. Qui pourra l'identifier ? - Entraide généalogique ou historique

  • Louis Andreau, un cultivateur dans la Grande Guerre
    Voici mon arrière-grand-père Louis Andreau, né le 2 octobre 1877 à Geay dans le nord des Deux Sèvres, cultivateur. Il est versé dans l'armée territoriale le 1er aout 1914 au 67 R.I.T. à Parthenay (79). Le 6 août 1914 il est affecté à la 7e section c.o.a. (Commis, ouvriers, administration). Nous n'avons (...)

mercredi 17 janvier 2018

  • Chronique des lieux et des gens
    Nos vallons et nos collines sont parsemés de milliers de noms de lieux qui sont en train de « s'époulvauder », de s'éparpiller comme feuilles mortes en automne. Ces mots constituent un patrimoine aussi précieux que les croix et les lavoirs et il est grand temps de les sauvegarder. - Vient de (...)

jeudi 11 janvier 2018

  • Bonne Année 1905 !
    La tradition de transmettre ses vœux à l'occasion de la nouvelle année semble remonter à la nuit des temps ! On se déplace depuis toujours, dans les premiers jours du mois de janvier, pour saluer sa famille, ses proches, ses amis ou ses connaissances, afin de leur souhaiter une bonne année à venir. (...)

  • Les métiers des villageois à l'aube du XXe siècle
    En 1896, Louis Peillon est « cafetier » au village. Agé de 58 ans, il est marié à Marie Anne Talencier et ont deux enfants : Marie, 28 ans, « brodeuse » (sur tulles) ; et Michel 19 ans, « journalier »... - Histoire du Viennois

  • Où se trouve Saint Cyr ? Dans le Nivernois ou le Doubs ?
    Cette recherche géographique est liée à un nom de famille de ma généalogie. Je cherche la ville où est né Jean Vincent dit Saint-Cire. On peut penser que l'officier d'état civil n'était pas bon en géographie, mais je pense qu'il a transcrit les dires des déclarants (voisin et beau-frère). - Entraide (...)

  • Les soldats de ma famille morts pour la France
    Né à Warmeriville (Marne) en 1884, Emile Randoulet avait 32 ans, était père de 2 petites filles. Maman, qui venait d'avoir 5 ans le 23 juin, s'est toujours souvenue que sa mère est tombée à l'annonce du décès de son mari. - Galerie d'ancêtres

Service client

KUHN Services

  • Date de création : 01/09/2009
  • N°SIRET : 52024403900035
  • Code APE : 6399Z

Label Neoppidum.com

Codeur

Clients


16 sites référencés au total